Pourquoi consulter un ostéopathe ?

Principes de l’Ostéopathie

L’Ostéopathe observe à travers son toucher manuel l’unité et l’interdépendance de toute les structures composant le corps.

L’Ostéopathe, en se servant exclusivement de ses mains va rechercher la ou les perte(s) de mobilité du patient qui peu(ven)t engendrer le mal-être perçu par le patient.

C’est une «médecine» préventive et curative pouvant agir sur les articulations, les muscles, le système digestif, le système vasculaire, le système nerveux et la sphère crânienne.
L’ostéopathe va donc étudier son patient dans sa globalité pour rechercher et traiter la ou les cause(s) du problème et non pas seulement ses conséquences.

Les principes-clés originels :

  • « La structure gouverne la fonction » : les diverses fonctions corporelles sont en interdépendance étroite avec la structure du système musculosquelettique.
  • « L’homéostasie » : le corps possède la capacité de maintenir la stabilité de ses constantes physiologiques permettant l’autorégulation de la santé.
  • « La règle de l’artère est absolue » : notre sang transporte tous les éléments nécessaires  pour assurer  l’immunité naturelle et lutter contre la maladie.

Champs d’applications de l’Ostéopathie

L’ostéopathe peut prendre en charge des patients sur un grand nombre de régions du corps. L’objectif étant de permettre au patient d’améliorer son état de santé en complémentarité des autres soins conventionnels.

  1. Système orthopédique : entorses, tendinites, douleurs articulaires, pubalgies, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, lumbagos, costalgies, douleurs coccygiennes et toutes douleurs à la suite d’un traumatisme important (sportif, accident de la circulation etc.), troubles occluse-dentaire (craquement mâchoire, bruxisme, SADAM…).
  2. Système neurologique : sciatialgies, cruralgies, névralgies cervicobrachiales (NCB), névralgies intercostales, névralgies faciales, névralgies d’Arnold, migraine, céphalée de tension, neuropathies diverses,etc, …
  3. Système neurovégétatif : stress, angoisse, anxiété, états dépressifs, spasmophilie, irritabilité, oppression, troubles du sommeil, Burn Out, etc.
  4. Système circulatoire : troubles circulatoires des membres inférieurs et supérieurs, congestions veineuses, hémorroïdes, oedèmes, palpitations, certaines hypertensions artérielles, tachycardie, suivi après chirurgie cardio-vasculaire, etc, …
  5. Système ORL et pulmonaire : rhinites, sinusites chroniques, otites, angines à répétition, déséquilibres, vertiges, céphalées, migraines, acouphènes, troubles de la déglutition, ronflement, etc.
  6. Système digestif : colopathie fonctionnelle, troubles du transit, ballonnements, brûlures d’estomac, reflux gastro-oesophagien, acidités, certaines hernies hiatales…
  7. Système uro-gynécologique : règles douloureuses, aménorrhée, infections urinaires à répétition, suivi procréation médicalement assistée (PMA), suivi de grossesse, et suite de couches etc.
  8. Système dermatologique: tissu cicatriciel post chirurgical ou non, post radiothérapie, adhérences…

Cette liste n’est pas exhaustive.

En posant son Diagnostic Ostéopathique Spécifique (DOS) , l’Ostéopathe recherche aussi « les diagnostics d’exclusion« , c’est-à-dire les manifestations cliniques qui relèvent d’une autre discipline que la sienne (chirurgicale, médicale, kinésithérapique) ou qui ne sont pas justifiables d’un traitement ostéopathique utilisé seul.

L’Ostéopathie ne prétend pas tout soigner. Elle ne propose pas de guérir les maladies dégénératives (cancer, sida, sclérose en plaque, parkinson, etc…), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie, etc…) pas plus que les maladies infectieuses ou les fractures.

Cependant, même si l’ostéopathie ne peut avoir d’action sur les affections ci-dessus (cancer, fracture, etc …), elle peut avoir une action sur les conséquences, en particulier la douleur, par libération des tensions des structures environnantes.

Nota : Les informations présentées sur ce site ne peuvent en aucun cas être considérés comme un avis médical.

Champs d’applications de l’Ostéopathie

Historique

Monsieur Andrew Taylor STILL (1828-1917)

Il s’agit d’un bref historique de l’ostéopathie, pour une lecture plus avancée il existe un grand nombre de traductions.

Le Concept de l’Ostéopathie à  été fondé par Monsieur Andrew Taylor STILL (1828-1917).

« Médecin chirurgien » à Kirksville dans le Missouri, déçu par les nombreux échecs de la médecine du 19ème siècle, Andrew Taylor STILL prit conscience des limites d’action de la médecine traditionnelle qu’il jugea trop symptomatique.

Il chercha des solutions plus naturelles.

Ces années de recherches le convainquirent de la responsabilité ou de la participation du tissu de soutien (squelette, muscles, ligaments, aponévroses, etc…) dans la survenue et l’entretien des pathologies.

Fort de ce résultat, Still exposa ses idées dans une université médicale. C’était le 22 juin 1874, l’Ostéopathie était née. Le premier collège d’ostéopathie, médecine à part entière, a été fondé à Kirksville en 1892.

Le Concept s’enrichit au fur et à mesure des recherches, en France notamment…

Plusieurs médecins, dont le français H. Stapfer, continuent son travail. S’appuyant sur des expérimentations qui font jaillir les lois de l’hémodynamique (circulation du sang), utilisant l’anatomie et la physiologie du corps.

Puis le médecin F. Glénard, travaillant notamment sur les sphères hépato-vésiculaire et intestinale, contribue à une meilleure compréhension des affections intéressant l’abdomen. Il propose un abord thérapeutique différent par des techniques manuelles non agressives.

En 1918, un autre élève de Still, J.M Littlejohn, vint en Angleterre et y fonda la British School of Ostéopathy. C’est de là que démarra l’ostéopathie en Europe.

Les travaux de Still furent ensuite continués et développés par un de ses élèves, W.G. Sutherland (1873-1954). II introduit ainsi le concept cranio- sacré (relation fonctionnelle entre le crâne et le bassin).

L’Ecole Française d’Ostéopathie a été créée à Paris en 1957.

En 1987, le Collège Ostéopathique Européen fut fondé.

La loi du 4 Mars 2002 et ses décrets d’application publiés au Journal Officiel le 25 Mars 2007 attribue l’usage professionnel du titre d’Ostéopathe aux titulaires d’un diplôme délivré par un établissement agréé aux conditions définies par le décret n°2007-437 du 25 Mars 2007 et l’arrêté de la même date.

2005 , Découverte et imagerie par le Dr J.C. Guimberteau du tissu de soutien . Promenades sous la peau, 2005 Production, édition : Service du Film de Recherche Scientifique démontrant la capacité d’ajustement et d’adaptabilité de ces tissus.

Bibliographie Ostéopathique Française (Non exhaustive)

Bibliographie grand public :

  • Etre Vivant, L’Ostéopathie, nouvelle médecine humaniste, Jean Pierre Guillaume, Anne Carrière
  • L’Ostéopathie pour tous, Celia Le Dressay, Sully
  • Peut-on tout soigner par l’ostéopathie ? Michaël Ghanem, Hachette Pratique
  • Incendie sur la prairie, de Zacharie Comeaux Traduit par Pierre Tricot 2009

Bibliographie Approfondie :

  • Naissance de l’Ostéopathie, Carol Trowbridge, Sully édition Traduit par Pierre Tricot 1999
  •  Autobiographie Andew Taylor Still, Le fondateur de l’ostéopathie, Sully
  • Ostéopathie : Recherche et pratique de Andrew Taylor Still, Sully
  • Philosophie de l’Ostéopathie de Andrew Taylor Still, Sully
  • Le système stomatognathique, Jean Pierre Amigues, Sauramps médical
  • Manipulations des nerfs périphériques, J.P. Barral, A. Croibier, Elsevier
  •  Manipulations des nerfs crâniens, J.P. Barral, A. Croibier, Elsevier
  • Le lien Mécanique Ostéopathique : artères et système neuro-végétatif, P. Chauffour, E. Prat, J. Michaud, Sully 2009
  • Approche tissulaire tome 1/2, Pierre Tricot ,édition Sully 2003/2005
  • Ostéopathie dans le champ crânien edition original Harold Ives magoun 1951
  • Manuel des principes de l’ostéopathie Guy Dudley Hulett 1903 traduit Pierre Tricot, Sully
  • La vie en mouvement la vision ostéopathique de Rollin E.Becker, 1997, Sully
  • le crâne du nouveau-né Roselyne Lalauze-Pol T.1,2 2003, Sauramps médical

Bibliographie pour l’accompagnement de la naissance :

  • Le guide de la naissance naturelle : Retrouver le pouvoir de son corps Ina May Gaskin ( prix Nobel alternatif) 2012 Mama Edition
  • Le guide de l’allaitement naturel : Nourrir son enfant en toute liberté 2012
    Mama Edition

Bibliographie Ostéopathique Française (Non exhaustive)